Qu’est qu’un ostéopathe peut traiter?

        

        En tant que service de santé complémentaire, l’ostéopathie peut aider dans le traitement de nombreux malaises,  de manière indépendente ou conjointement aux interventions médicales traditionnelles. Les recherches scientifiques ont démontré que l’ostéopathie est particulièrement efficace dans le traitement des douleurs de dos. Généralement les ostéopathes peuvent être efficaces dans le traitement et la gestion des malaises suivantes:

  • Mal de cou, du bassin,

  • Maux de tête  

  • Douleurs musculaires et articulaires,

  • Stress,

  • Inconfort pendant la grossesse,

 
 
 

Quelles sont les qualifications d’un ostéopathe?

 

          Les qualifications  varient selon les pays. Pour ma part, j’ai complété des études universitaires graduées en Australie et suis membre accrédité d’Ostéopathie Québec. Vous pouvez consulter mes qualifications détaillées ici.

 

Comment l’ostéopathie diffère à physiothérapie ou chiropratique?

 

       La philosophie de l’ostéopathie est unique en ce qu’elle détient une approche au traitement plus holistique. En reconnaissant et en travaillant les connexions qui existent entre les différents systèmes du corps, les ostéopathes traitent plus globalement que le site spécifique de douleur. Ils utilisent une multitude de techniques différentes spécialisées pour soulager les différents tissus et systèmes de l’organisme.

Par exemple, un problème digestif pourrait être géré en traitant la tension autour des origines nerveuses de l’estomac, situées dans la partie thoracique du dos.  Le but primaire de l’ostéopathie est d’aider les mécanismes auto-guérison innés du corps. Pour cela, elle vise à favoriser la circulation libre des signaux nerveux, du sang et du liquide lymphatique.

 

Est-ce qu’il y a des risques associés au  traitement?

 

        L’ostéopathie est considérée comme l’une des approches les plus sécuritaires de traitement parmi les modalités complémentaires traitant les douleurs et dysfonctions du corps.

        En général, une séance d’ostéopathie est douce et relaxante. Dans la plupart des cas, après un traitement le patient ressent déjà un début de soulagement des symptômes. Selon les techniques utilisées, les patients peuvent parfois ressentir un certain endolorissement autour des sites de traitement ou vivre une légère fatigue durant les jours qui suivent. Pour plus d’informations référez-vous au lien: ‘À quoi s’attendre après un traitement?'

 

Peut-on suivre un traitement lorsqu’on est enceinte?

 

        Oui, l’ostéopathie durant la grossesse peut vous assister à gérer les changements physiques ayant lieu. Des manipulations douces et des massages le long de la colonne vertébrale et du bassin peuvent soulager les douleurs et les tensions. Les traitements peuvent donc permettre une grossesse plus confortable et favoriser un accouchement plus facile.

 

Est-ce que l’ostéopathie est recommandée pour les bébés?

 

        Oui, conjointement avec les traitements médicaux conventionnels, l’ostéopathie peut assister à promouvoir le développement optimal du bébé et soigner les tensions persistant après l’accouchement. Les problématiques communément développées par les bébés pouvant être traités par les ostéopathes incluent:

  • Les otites

  • Les torticolis

  • Les difficultés d’allaitement

  • Les difficultés de sommeil

  • Les coliques

  • Les déformations des os crânien

 

À quoi peut-on s’attendre pendant un traitement?

 

        Toute première consultation avec un ostéopathe débute par une exploration de votre historique médical. Un ostéopathe se préoccupe de votre passé médical, afin de découvrir s’il y a des conditions ou événements significatifs pouvant être des facteurs dans votre problématique actuelle. Les éléments évidents à prendre en compte sont les chirurgies, les conditions médicales passées et actuelles ainsi que la médication prise. Les évènements importants au niveau affectif sont  également pertinents à explorer, car le corps peut souvent réagir à des facteurs de stress psychologiques. En prenant connaissance de votre présentation unique, l’ostéopathe pourra développer le plan de traitement ostéopathique le mieux adapté pour vous.

        Suite à l’exploration de votre historique médical, une évaluation physique sera effectuée, au cours de laquelle l’ostéopathe vous expliquera toutes ses observations et les liens possibles à la problématique pour laquelle vous consultez.

        Le traitement débute dès que le clinicien vous aura expliqué le plan de réhabilitation. À la fin de la séance vous recevrez des conseils sur les recommandations à suivre dans le cadre de votre réhabilitation. Cela inclut habituellement des conseils sur l’alimentation et l’exercice, mais pourrait également inclure des suggestions d’étirements ou de moyens de relaxation spécifiques.     

 

À quoi peut-on s’attendre après un traitement ?

 

        Dépendant des techniques utilisées en séance, il est habituel de ressentir les symptômes suivants dans les jours qui suivent un traitement :

  • Fatigue/Léthargie

  • Montée d’énergie

  • Douleurs locales

  • Légèreté/relaxation

        Les symptômes sont plus intenses suite à la première séance, car le corps nécessite du temps pour s’ajuster à la nouvelle expérience.  Les symptômes sont typiquement causés par le relâchement dans la circulation de toxines et de sous-produits métaboliques s’étant accumulés dans les parties du corps ayant subi du stress. Cela peut prendre jusqu’à 48 heures pour complètement éliminer ces toxines et intégrer les changements bénéfiques résultant du traitement.

        Si vous vous sentez incertain(e) des effets secondaires que vous ressentez après  un traitement, veuillez ne pas hésiter à contacter votre ostéopathe et en discuter avec lui.

 

Combien coûte un traitement ostéopathique?

 

        Les honoraires pour une séance de traitement sont de $90-$100 (durée d’environ 45 minutes). Il n’y a pas de taxes applicables à ce coût. Les séances d’ostéopathie sont couvertes par la plupart des régimes d’assurance privés et sont déductible d’impôts en tant que dépenses médicales.